Accueil Restaurants Un petit détour en Asie au restaurant Marc Lee

Un petit détour en Asie au restaurant Marc Lee

PARTAGER

Des origines aveyronnaises, chinoises, vietnamiennes, et une naissance à Casablanca ainsi qu’une enfance à Tokyo ont influencé Marc Lee à la conception de son restaurant. Ce qui le définit le mieux serait le terme « Izakaya asiatique fusion » qui se présente comme un petit bistrot où l’on déguste du saké accompagné de divers plats très savoureux. Le chef Daniel Dania d’origine algérienne vous délectera de ses préparations originales. L’occasion de passer des délicieux moments grâce à son décor contemporain.

Un cadre qui transporte les visiteurs dans un univers nippon

Le restaurant dispose d’une petite salle présentant une décoration vraiment minimaliste. Les tables proposées sont en hauteur afin d’avoir accès à une cuisine ouverte. En soirée, profitez du « Saké Club », où le barman présente toutes sortes de mélanges à partir du fameux alcool japonais. Le Mojito au saké est alors à l’honneur, une option risquée, mais un étonnant résultat bien maîtrisé. La carte laisse place à une grande hésitation, dès lors où l’appétit s’ouvre. Il est normal que l’on s’oriente vers un menu dégustation, qui permettra d’avoir un aperçu sur la majorité des plats proposés.

Au menu, des spécialités asiatiques

Une savoureuse découverte qui débute en Chine, avec des shumaïs au proc façon Shanghaï accompagné d’une brioche aux légumes. Un pur délice qui ne vous laissera pas indifférent. Ensuite, préparez-vous pour un long voyage au Japon, avec un plat constitué de tendres gyozas, un tofu habilement assaisonné, de dorade et de bœuf ainsi que trois tartares de légumes. L’équilibre entre ces différentes recettes nous laisse sans voix. Puis, poursuivez l’aventure en savourant des pâtes au sarrasin accompagnées de gambas à la cuisson parfaite. Très simple, mais un final très réussi. Pour finir, au dessert, optez pour un tapioca onctueux, préparé avec du lait de coco et assorti de gingembre confit.