Les cas insolites dans le covoiturage

Lorsque la nécessité l’oblige, la plupart d’entre nous sont contraints d’opter pour le covoiturage pour sortir de Paris ou passer d’une ville à une autre. Certes, l’esprit du concept est cool et l’ambiance peut être sympathique si les autres voyageurs le veulent bien. Toutefois, ce mode de transport a aussi ses insolites et des cas atypiques.

Des plus crades au plus heureux en passant par le plus rapide

Lors d’un trajet en covoiturage, le moment passé dans la voiture peut à chaque fois réserver de grande surprise. Il se peut qu’elle soit agréable ou juste embarrassante. Camille, une jeune femme de 24 ans, témoigne avoir effectué le voyage avec deux personnes dont l’une d’entre elles sentait drôlement fort. Mais à la longue, l’odeur devenait insupportable, que l’autre voyageur lui a vomi dessus. Un homme de 47 ans, quant à lui, était tombé sur trois jeunes qui fumaient du cannabis jusqu’à destination. Le plus durant le voyage, c’est qu’ils étaient à l’intérieur d’une petite Renault Twingo, et le monsieur ne comprenait rien aux blagues des trois jeunes qui l’accompagnaient. Il y a aussi eu le cas du voyage le plus rapide en covoiturage. Allant de Marseille pour arriver à Lyon, le trajet a été fait en seulement 1 h 20. Résultat, le chauffeur a eu droit à un passage au commissariat.

Des cas aussi drôles les uns que les autres

Cependant, le voyage en covoiturage mérite aussi un minimum de confort. Le cas de ce jeune homme est sans doute le pire puisqu’il est monté dans la voiture de deux amis qui entamaient des réparations pour leur maison. Du coup, il a été placé à la banquette arrière en compagnie des outils de rénovation maison. Une autre victime est, quant à elle, tombée sur un couple. La femme étant très jalouse, ne préfère pas que son homme discute avec le voyageur, a fini par tanner son homme. Au final, ils ont laissé le voyageur en cours de route et ce dernier a dû appeler sa famille pour le récupérer dans une station-service.