Accueil Pratique La femme et le tabagisme

La femme et le tabagisme

PARTAGER

Avant le vingtième siècle le tabagisme était considéré comme une habitude corrompue et inappropriée pour les femmes. Dans le 17eme et le 19eme siècle les peintres hollandais envisageaient la cigarette comme un symbole de la bêtise humaine. Elle était perçue comme un accessoire des femmes déchues et prostituées. En bref, on peut dire que la fumée parmi les femmes était considéré immoral.

La situation s’est changée pendant les années de la Seconde Guerre Mondiale. De nombreuses femmes, ayant pris des emploi dans les fabriques pendant que les hommes étaient à la guerre, ont commencé à fumer. La fumée était un moyen pour les femmes de contester les normes sociales dans la lutte pour l’égalité et les mêmes droits que les hommes. La cigarette symbolisait la rébellion, l’indépendance, le glamour, la séduction et l’attrait sexuel pour les féministes et les garçonnes.

Il est facile de comprendre pourquoi les femmes fumaient dans le passé, mais pourquoi elles fument aujourd’hui ?

Dans ce temps-ci quand la femme prend soin scrupuleusement de son physique et de la santé, quand faire du sport et manger des aliments sains et organique sont en vogue, on a mal du comprendre pourquoi la femme de nos jours continue à fumer.

Environ 176 millions de femmes adultes dans le monde sont des fumeuses quotidiennes. Les taux du tabagisme parmi les femmes est plus haut dans les pays à revenus élevés que dans les pays à revenu faible ou moyen . La France par exemple compterait 30% environ de fumeuses et ce nombre est vraiment étonnant.

De nombreux recherches ont démontré que les femmes deviennent plus fortement dépendantes à la nicotine. Et c’est plutôt un problème génétique, immunitaire ou hormonal qui rend les femmes plus fragiles. Les temps ont changé et c’est un paradoxe que même aujourd’hui les filles voient dans la cigarettes un moyen supplémentairement de revendiquer l’égalité homme-femme. Plusieurs jeunes filles font la première bouffée pour s’intégrer dans un cercle d’amis, les autres fument parce qu’elles ne veulent pas grossir. Et puis ça devient une dépendance psychologique et physique.

A l’âge de 25-30 ans la femme, qui est déjà mature et sage, comprend les effets négatifs du tabac et peut prendre une décision éclairée. Mais on sait qu’une fois la femme commence à fumer, elle trouvera beaucoup de raisons pour ne pas quitter.

Il y a une nouvelle tendance aujourd’hui d’acheter les cigarettes en ligne. Selon certaines recherches, la clientèle féminine sur un site de cigarettes, comme Francecigs.com, est plus grande que celle des hommes. En temps que l’achat sur Internet est très actuel, surtout parmi les femmes, celles-ci toujours cherchent des moyens pour maintenir l’habitude et économiser temps et l’argent.

C’est seulement un publicité mensongère que c’est difficile d’arrêter de fumer. En réalité peu de fumeurs prennent des mesures sérieuses pour le faire. Le problème est dans la tête. Si on veut vraiment quitter la fumée il faut prendre la décision sérieuse ne pas le faire et c’est tout. Il ne faut pas chercher de diverses motivations. C’est pas l’augmentation des prix ou l’idée que la cigarettes est inappropriée qui feront vous cesser, mais votre propre forte décision. Demandez-vous pourquoi vous voudriez quitter la fumée. Si les motif sont forts, c’est tout, n’achetez plus de cigarettes. Autrement, allez au tabac ou achetez vos cigarettes en ligne jusqu’à ce que vous trouvez la réponse.