Les festivités musicales ont inondé le cœur de la capitale ainsi que tout le pays, durant le jour J. Pour ce grand événement, les habitants mélomanes de cette région n’ont pas tardé à remplir les lieux publics et les bistrots. Chacun a apprécié le programme palpitant de ce jour unique.

Comme l’année précédente a accueilli le genre citadin, cette nouvelle année en a fait de même.

« L’art musical vécu en communauté » sont les mots qui ont dirigé la fête, cette fois-ci. À vrai dire, ce délice est source de cohésion ainsi que d’inspiration. La célébration de 2015 a été idéale pour appliquer ce mode de pensée, lequel met un point d’honneur sur le fait de partager.

Le rassemblement autour de ce slogan a permis d’oublier les tracas et de festoyer en paix

Il est bon de savoir que cet événement a vu le jour en 1982 grâce au ministère de la Culture. C’était une opportunité pour réunir les mordus de musiques, experts et débutants. Mais encore, tous les styles étaient conviés à se mélanger. Musique jeune ou rétro : le brassage témoignait parfaitement de ce que l’événement phare voulait mettre en avant. Les entrées libres, la promotion de cette journée, les subventions reçues ainsi que la présence d’une importante masse populaire ont contribué à faire du 21 juin, un franc succès.

Après ses débuts, cette célébration est vite devenue une tradition pour le reste du monde, avec une centaine de nations conquises.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici